velléité

velléité [ veleite; vɛlleite ] n. f.
• 1600; lat. médiév. velleitas, de velle « vouloir »
1Vieilli Désir, envie faible (pouvant aboutir à un acte). « Des velléités indistinctes encore et qui m'épouvantaient » (A. Gide).
2Mod. Volition faible, passagère, intention qui n'aboutit pas à une décision. « Un abattement entravait en lui toute velléité d'action » (Martin du Gard). Tendance mal affirmée, tentative hésitante. « Quelque incertaines que fussent les velléités révolutionnaires de la Gironde, Robespierre les condamnait » (Jaurès ).
Faible esquisse. « Une velléité de sourire » (Sainte-Beuve).
⊗ CONTR. Décision, résolution.

velléité nom féminin (latin médiéval velleitas) Volonté de principe en général non suivie de réalisation : Une velléité de se mettre au travail.velléité (synonymes) nom féminin (latin médiéval velleitas) Volonté de principe en général non suivie de réalisation
Synonymes :
- désir

velléité
n. f. Intention peu ferme, que ne suit aucune action. Les velléités de réforme de l'état.

⇒VELLÉITÉ, subst. fém.
A. — Amorce d'acte de volonté, intention fugitive généralement non suivie de réalisation. Synon. désir, envie, intention, tendance. Velléités impuissantes; velléités révolutionnaires; velléités d'évasion, de résistance, de révolte, de suicide; avoir, écraser, manifester, se sentir une, des velléité(s) (de); ce ne sont que des velléités; n'avoir aucune velléité; pas la moindre velléité (de); si jamais il lui prenait la moindre velléité (de); il me vient des velléités (de). J'ai des velléités fortes et très passagères pour quelques femmes (STENDHAL, Journal, t. 2, 1808, p. 381). La persistance en moi d'une velléité ancienne de travailler, de réparer le temps perdu (...) me donnait l'illusion que j'étais toujours aussi jeune (PROUST, Fugit., 1922, p. 593).
Absol. Avoir des velléités. Il voulait être héroïque et positif, ou plutôt il ne voulait rien du tout; il avait des velléités (TAINE, Notes Paris, 1867, p. 258).
PHILOS., PSYCHOL. ,,Tendance ou intention mal affirmée, se traduisant par une tentative hésitante, parfois non suivie d'action`` (CARR.-DESS. Psych. 1976). Perpétuels « rêveurs éveillés » encombrés d'idées irréalisées, de velléités en instance, de rêves errants (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 344).
B. — Vague envie ou apparence, faible esquisse de quelque chose. Voici la drogue [le haschisch] sous vos yeux: un peu de confiture verte, gros comme une noix, singulièrement odorante, à ce point qu'elle soulève une certaine répulsion et des velléités de nausée (BAUDEL., Paradis artif., 1860, p. 355). Nous sommes rangées et convenables, avec des mains qui tirent sournoisement les corsages pour défaire jusqu'aux velléités de plis disgracieux (COLETTE, Cl. école, 1900, p. 71).
Prononc. et Orth.:[veleite], [-]. MARTINET-WALTER 1973 [-], [vele-] (7, 7). Gémination ds LITTRÉ (mais pas ds FÉR. 1768), PASSY 1914, BARBEAU-RODHE 1930, Lar. Lang. fr., ROB. 1985, le plus souvent facultativement. Ac. 1694-1740: velleité ; dep. 1762: vellé-. Étymol. et Hist. 1. 1616 « volonté faible et passagère, sans effet » (Fr. DE SALES, Traité de l'amour de Dieu, l. I, chap. 7 ds Œuvres, éd. Religieuses de la Visitation, Annecy, t. 4, p. 45: ce mouvement s'appelle souhait, ou, comme disent les Scholastiques, velleité, qui n'est autre chose qu'un commencement de vouloir lequel n'a point de suite [...] ces souhaitz ou velleités ne sont autre chose qu'un petit amour); 2. 1834 fig. « vague apparence, faible esquisse » (SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 1, p. 136: une velléité de sourire); 1843 (GAUTIER, Tra los montes, p. 30: décoration qui avait des velléités [...] d'être enchanteresse et féerique). Empr. au lat. scolast. velleitas « velléité » (XIIIe s., ST THOMAS D'AQUIN, v. Thomas-Lexikon 1895 et FEW t. 14, p. 219b), dér. au moy. du suff. -itas (-té) de velle-, rad. des formes de l'imp. du subj. (à valeur d'irréel du prés.) du verbe velle « vouloir ». Fréq. abs. littér.:317. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 303, b) 531; XXe s.: a) 409, b) 557.

velléité [veleite; vɛlleite] n. f.
ÉTYM. 1600; du lat. médiéval velleitas « velléité », de velle « vouloir » (au subj. imparfait vellet « il voudrait »).
1 a Vx. Désir faible.Psychol. Vx. Faible degré de désir, qui incite à souhaiter sans rien faire pour obtenir.Philos., théol. « Espèce imparfaite de volonté conditionnelle » (Leibniz).
b Cour., vieilli. Désir, envie faible (pouvant aboutir à un acte). || « Une velléité de fausse élégance lui faisait porter des boucles d'oreilles… » (→ Chrysocale, cit. 1; 2. fin, cit. 11).
1 (…) j'ai pu sourire des immenses tourments que de petites difficultés me causaient, appeler par leur nom des velléités indistinctes encore et qui m'épouvantaient parce que je n'en discernais point le contour.
Gide, Si le grain ne meurt, II, I.
2 (XVIIIe, Voltaire). Mod. Volition faible, passagère, intention qui n'aboutit pas à une décision. → 1. Don, cit. 4; éréthisme, cit. 1. || Un abattement (cit. 3) entravait en lui toute velléité d'action.
2 Alarmiste et soupçonneux, il provoque à la délation, et, faute de trouver des complots, il en invente. Pour lui, les velléités sont des actes et les projets flottants deviennent des attentats commis.
Taine, les Origines de la France contemporaine, III, t. I, p. 209.
Tendance mal affirmée, tentative hésitante. || Des velléités belliqueuses (cit. 4).
3 Ainsi, quelque incertaines que fussent les velléités révolutionnaires de la Gironde, Robespierre les condamnait.
Jaurès, Hist. socialiste…, t. IV, p. 39.
3 (1834). Fig. Faible esquisse. || « Une velléité de sourire » (Sainte-Beuve, Volupté, IV).
CONTR. Décision, détermination, résolution.
DÉR. Velléitaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • velleité — Velleité. s. f. Son plus grand usage est dans le dogmatique. Volonté foible & imparfaite qui n a point d effet. Ces belles resolutions que vous faites ne sont que des velleitez, que de simples velleitez …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Velléité — La velléité est un phénomène comportemental à situer entre l envie et la volonté. Cela signifie que la velléité appartient aux démarches et intentions peu lucides, bien que la personne fasse le choix de la poursuivre. Sommaire 1 La personne… …   Wikipédia en Français

  • VELLÉITÉ — s. f. (On prononce les deux L.) Volonté faible et imparfaite, qui n a point d effet. Vos résolutions ne sont que des velléités, que de simples velléités. Il eut un instant la velléité de me suivre. Il lui prit une velléité de s enrôler …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • velléité — (vèl lé i té) s. f. Volonté faible et qui reste sans effet. •   Une volonté imparfaite, ou, comme parle l école, une velléité, BOSSUET Ét. d or. IX, 4. •   Une de ces velléités dont l enfer est plein, BOURDAL. Sur le scandale, 1er avent, p. 107.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Velléité —          RETZ (Jean Français Paul de Gondi de)     Bio express : Homme politique, pamphlétaire et mémorialiste français (1613 1679)     «Il y a très loin de la velléité à la volonté, de la volonté à la résolution, de la résolution au choix des… …   Dictionnaire des citations politiques

  • VELLÉITÉ — n. f. Volonté faible et passagère, qui n’a point d’effet. Vos résolutions ne sont que des velléités, que de simples velléités. Il eut un instant la velléité de me suivre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Velléité —    см. Поползновение …   Философский словарь Спонвиля

  • Velléité de pouvoir — est un terme de dynamique des groupes qui désigne l orientation de la personne qui cherche à bénéficier d un certain statut dans le groupe, à travers une stratégie. On a : les clowns des groupes ; les leaders souvent secondés par une… …   Wikipédia en Français

  • léité — velléité …   Dictionnaire des rimes

  • velléitaire — [ veleitɛr; vɛlleitɛr ] adj. et n. • 1894; de velléité ♦ Qui n a que des intentions faibles, ne se décide pas à agir. ⇒ hésitant. « Ces amateurs velléitaires et stériles » (Proust). N. « Je ne suis pas un caractère énergique. Par certains côtés,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.